• PierreBruno

Tour Auto Optic 2000 - 2017 Etape 1 : Paris - Saint Malo

Le Tour Auto est ouvert aux voitures ayant pris part au Tour de France Automobile entre 1951 et 1973. Les concurrents engagés pour le classement « régularité » (plateaux 1 et 2, numéros 1 à 149) doivent respecter une moyenne imposée au cours des épreuves sur routes fermées et sur circuit. Ainsi ces concurrents peuvent être pénalisés pour avoir été trop rapides ou trop lents. Les concurrents engagés en classement « compétition ou VHC » (plateaux 3 à 5, numéros 150 à 299) disputent le Tour Auto sous la forme d'une course de vitesse. L'addition des temps des différentes épreuves chronométrées détermine le vainqueur. Le classement « VHC » ou « compétition » est complété par un classement « à l'indice de performance » prenant en compte la cylindrée, l'âge et la catégorie initiale de la voiture. Particularités pour cette édition, les voitures sont équipées de balise GPS. Cet accessoire reste interdit d'utilisation pour les concurrents ! Les road books sont délivrés le matin du départ de chaque étape, aussi bien aux concurrents, qu'aux médias et autres suiveurs. Les parcours des spéciales sur routes fermées doivent rester secrets. Le parcours 2017, long de 2500 kilomètres, emprunte pour la première fois les routes de Bretagne, du nord au sud, avant de rejoindre Nantes, Limoges, Toulouse et Biarritz pour ne citer que les villes étapes. Mardi 25 avril, 6h00, ce ne sont pas moins de 1340 cylindres qui se font entendre en ce début de journée dans les rues de Paris. C'est sous la pluie que les concurrents du Tour Auto quittent le Grand Palais en direction du Château de Neuville dans l'ouest parisien, où est donné le départ de la première étape de 525 kilomètres, en direction de Saint Malo. Au programme de la journée une épreuve chronométrée sur route fermée et une épreuve sur le circuit Bugatti. Les plateaux de la catégorie compétition sont les premiers à s'élancer, suivis de ceux de la catégorie régularité. Cet ordre de départ sera inversé dans la semaine Le parc du château de Neuville est baigné d'une certaine fraicheur, renforcée par d'une humidité ambiante. Le café croissant est fort apprécié de chacun ! Dés 7h00 les premiers concurrents sont libérés, direction la première épreuve chronométrée au nord du Mans. Tout au long du parcours imposé, les concurrents doivent marquer une halte devant les agences Optic 2000, partenaire du Tour Auto, où amateurs et curieux les attendent appareil photo rivé sur l'oeil. Le profil de la première spéciale est relativement plat et sinueux, le revêtement est cependant froid et humide. La première spéciale est souvent le théâtre des premiers abandons d'équipages un peu trop fougueux. L'équipage SMITH/COTTINGHAM sur GT40 s'adjuge le meilleur chrono sur la ligne d'arrivée de cette première épreuve, suivi de CARON/GIRAUDET (Shelby Cobra 289) et de PENLAE /PENLAE (Porsche 911). Le duo SUCARI/SUCARI sur Ferrari 250 GT Berlinetta est le plus habile de la catégorie régularité à respecter la moyenne imposée, suivi de BRUET/PICARD sur Peugeot 504 et DEPARD/SAUSSEREAU sur Ford Escort Mexico. A l'issue de cette première épreuve les concurrents se retrouvent dans l'enceinte du circuit du Mans pour le déjeuner et la deuxième épreuve chronométrée de la journée. En catégorie compétition « VHC » SMITH sur GT40 se montre le plus rapide devant ELLERBROCKQ également sur GT40 et JOUSSET sur Shelby Cobra. En compétition « G1 G2 » VANDROMME sur GT40 signe le meilleur temps tandis que JOHN OF B. sur Ligier JS2 l'imite en compétition « H1 H2 I ». En régularité, l'équipage HINRICHSEN/MAYO sur Masérati 200 SI monte sur la première marche du podium. L'ensemble des concurrents quittent la Sarthe en direction de Saint Malo en passant par la Mayenne et la Manche. La citée corsaire accueille, sous le soleil, les concurrents au pied des remparts, où les équipes d'assistance se mettent aux bons soins de ces vieilles mécaniques. Tandis que certaines voitures sont sous bâche depuis longtemps, d'autres font l'objet d'attention particulières à une heure avancée de la soirée. Au terme de cette première étape les classements généraux provisoire s'établissent ainsi :


Catégorie régularité :

SCALISE/SCALISE Porsche 911 RS 2,7 L

DUPARD/SAUSSEREAU Ford Escort Mexico

MEYLAN/STERVINOU Alpine Renault A110 1800


Catégorie compétition :

VHC SMITH/COTTINGHAM Ford GT40

JOUSSET/MILIOTIS Schelby Cobra 289

ELLERBROCK/LOUISODER Ford GT40

G1 G2 VANDROMME/VIVIER Ford GT40

DOUX/GUY Alpine Renault A110 1800

LEMBERG/LEMBERG Alfa Roméo 1750 GTAM H1 H2 I JOHN OF B. /SIBEL Ligier JS2

SIRGUE/CARRIERE De Tomaso Pantéra

GRENIER/PUGET Ferrari 308 GTB Gr IV

Indice de performance DESPLACES/DESPLACES Aston Martin DB2

Six abandons sont à déplorer à l'issue de cette première étape.



Contact : pbphotography@sfr.frSiren : 838 279 990